Chasse

Chasse

repas_chasse_sam_9_mars.jpg Ce samedi 9 mars, 56 personnes ont participé au repas des chasseurs, au restaurant Courbet à Sévignacq. A l’initiative de l’AIC (Association Intercommunale de Chasse) du Gabas, qui regroupe les sociétés de chasse de Gabaston et de St-Laurent Bretagne, cette soirée a notamment permis de déguster le sanglier en civet et en grillades. Chasseurs de ces deux villages mais aussi des alentours sans oublier les non chasseurs, tous ont apprécié l’excellent repas, aussi copieux que délicieux, concocté par le maître des lieux, Jérémie.

chasse_courre_cavaliers.jpgLa période hivernale est l’occasion de voir les troupes du Pau Hunt Drags à Gabaston, comme dans certaines communes des Pyrénées-Atlantiques et du sud des Landes. Le samedi 5 janvier, c’est dans un épais brouillard (un peu à l’anglaise !) que s’est déroulée la chasse à courre. Les 13 cavaliers s’étaient donné rendez-vous à la salle des fêtes (photo ci-dessous) avant de se diriger vers le chemin dous Balens où la meute a été lâchée. Pendant plus de deux heures, l’équipage a parcouru une douzaine de kilomètres à travers champs et taillis, en franchissant différentes sortes d’obstacles (ruisseau, talus, fossés…)
journee_travail.jpg Le samedi 8 septembre, veille de l'ouverture de la chasse, les chasseurs de la société de Gabaston se sont retrouvés pour une matinée de travail autour du parc d'élevage. C’est désormais devenu une habitude depuis ces dernières années, tout en venant retirer le précieux sésame qui leur permettra ensuite de s'adonner à leur loisir favori, les chasseurs ont participé au nettoyage et l’entretien du parc d'élevage et de ses alentours. Tout au long de la matinée, une bonne vingtaine de volontaires se sont relayés munis de roto fils, débroussailleuses, sécateurs, faux... Et à midi, le résultat était assez impressionnant : félicitations à ces valeureux serviteurs de la nature ! Chez les chasseurs, cette année 2012 est marquée par le lancement du plan petit gibier visant à pérenniser l’implantation du faisan commun. Des faisans communs ont ainsi été lâchés mais leur tir sera interdit pendant trois ans ; à l’inverse, les faisans noirs pourront quant à eux être chassés.
ag_chasse_bureau_2012.jpgLe vendredi 25 mai, la société de chasse de Gabaston a tenu son assemblée générale. Avec un effectif relativement stable de 35 sociétaires (21 de Gabaston et 14 de l’extérieur), la société locale poursuit son travail de lutte contre les nuisibles et a notamment piégé 11 ragondins, 8 renards, 14 corbeaux, 47 pies lors de l’année écoulée. Le plan de chasse a pu être honoré pour les chevreuils avec 6 prises et pour les sangliers (12), grâce au renfort des chasseurs des sociétés voisines. Associés à St-Laurent Bretagne au sein de l’AIC du Gabas, les chasseurs poursuivent leur travail de partenariat. Tout d’abord pour les battues où l’accent a été mis sur les règles de sécurité à respecter. Mais aussi dans de nouveaux projets. Le principal étant la signature d’une convention « petit gibier » avec la Fédération Départementale des Chasseurs et concerne le faisan commun. Chaque société reste
chasse_repas_2012.jpg Ce samedi 3 mars, une cinquantaine de personnes ont participé au repas organisé par la société de chasse de Gabaston au restaurant Courbet à Sévignacq. Parmi les convives, les chasseurs de Gabaston et de St-Laurent Bretagne étaient réunis autour de la table comme ils le sont au sein de l’AIC (Association Intercommunale de Chasse) du Gabas depuis déjà plusieurs années. Dans une chaleureuse ambiance, chasseurs et non chasseurs ont partagé une agréable soirée ; tous ont particulièrement apprécié le sanglier cuisiné par Jérémie Courbet. A noter que depuis l’an dernier, la population de sangliers a fortement augmenté, occasionnant ça et là quelques dégâts. Fort heureusement, une équipe dynamique veille au grain et s’emploie à réguler les effectifs. Les chasseurs ont encore en mémoire cette fameuse battue improvisée qui s’est terminée par quatre prises ! Yves Bonnassiolle, chargé de la découpe, n’a pas été au chômage ce jour-là… Mais d’après le large sourire affiché par l’ensemble des participants au repas, ça valait le coup ! 
chassecourre 23 janvier.jpgHéritier de la tradition anglaise de la vènerie, le Pau-Hunt Drags perpétue la chasse à courre au renard dans les Pyrénées-Atlantiques, comme ce samedi 14 janvier à Gabaston. Venus en Béarn en 1830, les Anglais ont été attirés par le climat agréable de l'hiver et en 1840, Lord Oxenden a fondé le Pau-Hunt Drags. Depuis cette date, cet équipage parcourt les campagnes béarnaises de début novembre à fin mars suivant la meute d'une quinzaine de chiens Fox Hounds sur la voie tracée artificiellement par les « dragueurs » qui ont donné leur nom à cette chasse particulière.

ag_chasse.jpg
Un gros travail de piégeage de nuisibles.
La société de chasse de Gabaston a tenu son assemblée générale ce vendredi 20 mai à Gabaston. Le président Marcel Pébrocq, le trésorier Robert Lannes, le secrétaire Jean Echeveste et les membres du bureau ont été réélus à l'unanimité pour trois ans. Durant l’année écoulée, les chasseurs ont réalisé un travail considérable en matière de capture, avec à leur actif : 6 chevreuils, 6 sangliers, 13 renards, 12 ragondins, 18 corbeaux et 37 pies. Parmi les projets de l'association pour la nouvelle saison (qui débutera le 11 septembre), les prévisions concernant le lâcher de gibier ont été évoquées : 120 faisans, 20 perdreaux et 40 lapins. La société de chasse a également voté à l'unanimité l'étendue de l'AIC (regroupement des sociétés de chasse de Gabaston et de St Laurent-Bretagne) aux battues de chevreuils jusque là restreintes aux battues de sangliers. Le repas des chasseurs, organisé par la Fédération de chasse pour les chasseurs et leurs invités, est prévu pour janvier 2012. Côté finances, le bilan de l'association est équilibré grâce à une gestion rigoureuse. Par conséquent, le prix des cartes pour la saison à venir reste inchangé. Malgré une bonne saison, le bureau déplore le manque de jeunes au sein de l'association.

Repas des chasseurs

chasse repas.jpg
Le samedi 29 janvier, une semaine après la chasse à courre, la société de chasse a organisé son traditionnel repas annuel au restaurant Courbet à Sévignacq. Cinquante-cinq chasseurs et sympathisants se sont retrouvés autour d’une excellente table pour vivre un moment de détente et de convivialité. Ils se sont retirés à une heure avancée de la soirée, avec une seule idée en tête : se retrouver l’année prochaine !
chasseacour.jpg
Fidèles à leurs habitudes, les troupes du Pau Hunt Drags sont venues le samedi 22 janvier à Gabaston, un territoire qui convient très bien à ce genre d'activité. Malgré le froid hivernal, la dizaine de cavaliers est partie de la salle des fêtes derrière le maître d'équipage, direction la route de l'église puis le chemin dous Balens où la meute des chiens, de race Grand Bigle Français, a été lâchée juste avant le pont de la Souye. Près d'une centaine d'obstacles (talus, fossés, contre-haut et contre-bas) se trouvaient sur le parcours des cavaliers et de leurs chevaux, toujours aussi bien préparés pour cette sortie riche en couleurs et en sons !
journee travail chasse.jpgLe samedi 11 septembre, veille de l'ouverture de la chasse, les chasseurs de la société de Gabaston se sont retrouvés pour une matinée de travail autour du parc d'élevage de la société. Cette année en effet, tout en venant retirer le précieux sésame qui leur permettra ensuite de s'adonner à leur loisir favori, les chasseurs ont participé au nettoyage du parc d'élevage et de ses alentours. Tout au long de la matinée, une bonne vingtaine de volontaires se sont relayés munis de roto fils, débroussailleuses, sécateurs, faux...