Environnement

Environnement

Le SIECTOM organise  le samedi 18 avril de 10h à 17h (à la salle multi-activités de Sévignacq) son deuxième « Troc objets et troc plantes » en collaboration avec une association locale, l’AFL (Association des Familles Laïques).Cet événement contribue à une action écologique car il donne l’occasion de redonner une 2 vie aux objets non utilisés qui restent dans nos placards ou destinés à être jetés. Cette manifestation permet d'inciter le grand public à adopter des comportements quotidiens favorables au  développement durable en faisant des économies tout en réduisant ses déchets.Le principe du troc objet est simple : un objet déposé donne droit à un ticket à échanger contre un autre objet sans aucune valeur marchande. Il est possible de déposer les objets et/ou plantes une semaine à l'avance au Siectom, au 300 chemin des Barthes à Sévignacq. Le SIECTOM souhaiterait également apporter au public des actions complémentaires, en créant des ateliers sur la réparation, la création, le conseil et la réutilisation.

La question des déchets sauvagement abandonnés ne date malheureusement pas d’aujourd’hui. Elle jalonne notre histoire. Ces déchets ont des effets directs sur notre environnement, notre cadre de vie et notre santé : dégradation du paysage, pollution de l’eau, de l’air, du sol et du sous-sol, impacts sur le milieu naturel et les espèces, bruit, odeur, circulation de camions…Certains effets nocifs découlent, entre autres d’une pollution diffuse constituée par ce qu’on nomme globalement les « décharges sauvages » et les « décharges non autorisées ». Les décharges sauvages répondent à une définition simplissime : tout dépôt d’ordures de quelque nature et de quelque dimension en un lieu où il ne devrait pas être. Ces dépôts sont la conséquence d’actes d’incivismes.

Voici un exemple sur un chemin communal...