Accompagnée d'Audrey Dedde et Frédéric Réléa, la classe de CE1/CE2 de Sophie Lalaude est allée à Arette les jeudi 12 et vendredi 13 octobre. Les écoliers ont été accueillis par Sylvie, l'animatrice durant ce séjour sous le soleil et agrémenté d'une délicieuse cuisine locale. Au programme : visite du village et rappel de son histoire (tremblement de terre en 1967 qui a détruit 80% du village et reconstruction en 1971 de l'église), escalade tyrolienne avec Pascal et Thierry, boom, petit spectacle de marionnettes animés par Sylvie, visite de la ferme Libarle-Laborde avec commande de fromage faite par les parents (plus de 35 kg !), fabrication de fromage, spéléologie pont de singe avec Cédric et Pascal : chacun a su surmonter ses peurs pour finalement en redemander. Expérience à renouveler...

Après plusieurs années d’attente et une certaine persévérance dans ses recherches, Patrick Daroque a retrouvé une cousine au 2e degré vivant en Argentine et dont les grands-parents étaient tous deux de Gabaston ! En fait, quand il avait 7-8 ans et qu’il passait ses vacances à Gabaston chez Fénasse, son grand père Pierre Bourau-Touyarou, dit Yantot, lui racontait qu’il avait un frère et une sœur qui étaient partis en Argentine. Malheureusement, par la suite, pas de nouvelle sur les émigrés gabastonnais, les dernières datant d’avant la 2e guerre mondiale. Et pourtant Patrick avait toujours en tête de retrouver sa famille en Argentine, d’autant qu’il ​s'était pris de passion pour l’Amérique du sud. Et lorsque sa cousine a rénové la maison familiale de Gabaston, elle ​a ​retrouvé une lettre datant du 1er août 1938 venant de Tres Arroyos en Argentine, une ville de 80 000 habitants dans la province de Buenos Aires au cœur d’une grande zone céréalière. Patrick s’est dit que ce courrier pouvait être une piste et s’est promis d’aller voir sur place. Le voilà donc parti avec sa lettre et quelques photos direction Tres Arroyos pour une journée pleine de découvertes... Marie étant née en 1889, il décide de démarrer par le cimetière, en connaissant seulement son nom de jeune fille. L’employée du cimetière n’a rien trouvé numériquement mais voilà qu’est retrouvé le nom d’un Turon qui était parti avec eux. En demandant qui entretient la tombe, Patrick obtient le nom de Rodera Gomez​. Direction ensuite l’état civil mais les recherches ne donnent rien si ce n’est qu’un ​Rodera tient un commerce non loin de là. Mais entre homonymes, la tâche n’est pas simple : après le commerçant, puis son frère dentiste, Patrick est dirigé vers Teresita, particulièrement perplexe mais qui accepte de le recevoir dans son magasin. Elle savait vaguement que ses grands-parents venaient de France et se rend compte que la lettre en question est signée de sa grand-mère qu’elle avait connue jusqu’à l’âge de 7 ans ; elle reconnait aussi une photo de mariage. En fait, ses grands-parents Marie Bourau-Touyarou et Bernard Turon, tous deux de Gabaston, se sont mariés en 1924 à Tres Arroyos et ont eu une fille, Marguerite​, mère de Teresita​. A son tour, Teresita Rodera, aujourd’hui âgée de 69 ans, épouse Ruben Gomez ; ensemble, ils ont 3 enfants et 7 petits-enfants. Le couple a passé sa vie professionnelle à la librairie papeterie qu’ils ont construite et qu’ils viennent de vendre en novembre dernier. Ce mois de septembre, Teresita et Ruben ont été reçus chez Patrick ​et Anabel ​ Daroque à Gabaston qui leur a fait visiter le Béarn et plusieurs régions de France. Temps fort de leur séjour en France, un rassemblement de famille le samedi 16 septembre où le couple argentin a eu le plaisir de rencontrer toute la famille originaire de Gabaston avant de quitter la France deux jours plus tard... la tête enrichie de nouvelles connaissances !

A Gabaston, la rentrée à l’école primaire a donné lieu à d’agréables moments de retrouvailles.

Ce vendredi 1er septembre, c’était l’heure de la prérentrée pour l’équipe pédagogique de l’école de Gabaston et sa directrice Sophie Lalaude. Principal changement pour cette rentrée scolaire qui se fera lundi matin, le retour à la semaine de 4 jours, avec des cours lundi, mardi, jeudi et vendredi de 8 h 45 à 11 h 45 et de 13 h 45 à 16 h 45. Pour ces 4 jours de classe, la garderie reste ouverte aux horaires habituels, c'est-à-dire de 7 h 30 à 8 h 35 et de 16 h 45 à 18 h 30. De plus, afin de proposer une solution d’accueil aux parents d’enfants de 3 à 12 ans (pour les écoles d’Escoubès, Gabaston, Ouillon et du RPI Riupeyrous St-Laurent-Bretagne), un accueil de loisirs sans hébergement est mis en place sur la commune de Gabaston le mercredi toute la journée, de 7 h 30 à 18 h 15. Les Francas seront chargés de l’animation ; une trentaine d’enfants sont déjà inscrits. Plus d’infos auprès de la Communauté de Communes du Nord Est Béarn (Tel : 05 59 33 46 10 ; email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ; site internet : www.cc-paysdemorlaas.fr) ou d’Eric Vaudrion (Tel : 06 88 70 90 69 ; email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).
L’école de Gabaston accueille deux nouvelles enseignantes : Amélia Lemaître interviendra le lundi et le mardi à Gabaston (puis le jeudi et vendredi à Sedzère). Originaire du Nord, elle est arrivée dans la région depuis une dizaine d’années et enseigne depuis 7 ans. L’an dernier, elle était rattachée à l’école de Morlaàs et est intervenue l’essentiel de l’année à Sedzère. Quant à Béatrice Molonguet, suite à une fermeture révisable à l’école de Lembeye, elle est affectée à Gabaston en attendant la décision de l’inspection d’académie. Originaire du Vic-Bilh, elle a enseigné durant 14 ans à Simacourbe avant de rejoindre, l’an dernier, Lembeye où elle est également conseillère municipale. Avec le départ de plus de 20 CM2 en 6e, l’effectif de l’école de Gabaston est en diminution et sera de 82 élèves à la rentrée de septembre (puis 84 en janvier 2018). Michel Ristiguian avec Solange Dolatabadi, ATSEM, auront en charge 18 élèves de Petite Section - Moyenne Section (9 PS et 9 MS) puis 20 élèves en janvier 2018. Nathalie Arnaud-Pin et Amelia Lemaitre, avec Stéphanie Duvignau, ATSEM, s’occuperont des 20 élèves de Grande Section - CP (9 GS et 11 CP). La directrice Sophie Lalaude sera épaulée par Amelia Lemaitre (le lundi) pour les 25 élèves de CE1 - CE2 (13 CE1 et 12 CE2). Quant à Nicolas Jean, il aura pour mission de préparer au mieux l’entrée au collège de 19 élèves de CM1 - CM2 (11 CM1 et 8 CM2). Béatrice Molonguet occupe le poste de ZIL (enseignante remplaçante sur une Zone d'Intervention Limitée). Quant à Sandra Bégué et Henny Garvenes, elles assureront le fonctionnement de la cantine et de garderie, avec Solange Dolatabadi et Stéphanie Duvignau.